SONUMA - logiciel de gestion de contenus audiovisuels

La SONUMA valorise 80 années d'archives audiovisuelles francophones en misant sur le système de gestion de contenus de NETIA.

sonumaCréée avec pour mission de préserver et promouvoir le fond des archives audiovisuelles belges francophones, dont une grande majorité provient de la RTBF (Radio Télévision Belge Francophone), la société SONUMA a retenu le système de gestion de contenus de NETIA comme brique principale de l'automatisation de ses processus métiers. Un choix qui facilite la valorisation et la diffusion des archives auprès de la RTBF et d'autres médias.


sonuma logiciel archivage audio« Dès notre création en 2009, nous avons inscrit dans notre Business Plan la mise en place de solutions technologiques haut de gamme, dont notamment celle de NETIA, pour capitaliser sur le fond des archives de la Radio Télévision Belge Francophone (RTBF) qui nous a été confié et dont nous sommes devenus officiellement propriétaires, » explique Eric Denis, Directeur Informatique de la SONUMA.

 

« Ces archives, qui totalisent 120.000 heures d'émissions, sont une mine d'or : les pièces radiophoniques remontent à plus de 80 ans et certaines sont gravées sur des disques 78 tours. Les archives télévisuelles remontent à 1957. Mais sans un vrai travail de valorisation, elles allaient continuer à se détériorer ou à être très peu utilisées. »
Le travail de valorisation effectué par la SONUMA comporte 3 volets. Tout d'abord, nettoyer les supports qui le nécessitent, restaurer ceux endommagés par l'usure et le temps et les inventorier en mesurant leur valeur patrimoniale.

La SONUMA doit ensuite les numériser : une tâche qu'elle a décidé de sous-traiter auprès d'un partenaire. Et enfin, elle doit offrir une nouvelle vie à cette mémoire collective : « Pour que les documents numérisés soient exploitables, nous devons savoir ce qu'ils contiennent : donc les séquencer, attacher à chaque séquence un maximum d'informations ou métadonnées (noms des intervenants d'une émission par exemple, calendrier des diffusions, thèmes abordés, etc.) puis les indexer selon différents critères afin de permettre à ceux qui en ont besoin (documentalistes, journalistes, éditorialistes, etc.) d'y accéder facilement, » précise Tiffany Tallec, chargée de gestion opérationnelle sur les métadonnées.

« Et bien sûr, ces informations devront être mises à jour régulièrement pour tracer l'usage de chaque archive. »

Le système de gestion de contenus de NETIA retenu pour ses fonctions très abouties de gestion documentaire

logiciel archivage audio mamPour professionnaliser cette gestion des archives, la SONUMA a lancé un appel d'offre public début 2010, qui a été remporté par NETIA. « L'offre de NETIA s'est démarquée des 5 autres concurrentes en offrant des fonctions plus abouties de gestion documentaire, ce dont nous avons réellement besoin, » se souvient Eric Denis.


« Par exemple, elle intègre la notion de Thésaurus, permet une granularité fine des informations (rattachement de métadonnées pratiquement image par image) et présente un moteur de recherche très performant. De plus, par rapport aux autres éditeurs, NETIA, qui a une forte expérience du marché de la production radiophonique, s'est engagée à intégrer à sa solution les fonctionnalités nécessaires pour reconnaître la forme d'onde sur les documents audio qui représentent plus de la moitié de nos archives. Cette reconnaissance de la forme d'onde, qui rend visible à l'oeil les séquences comme sur un document vidéo, nous permettra d'indexer plus rapidement certaines archives radiophoniques, sans avoir à les écouter dans leur intégralité. »

Une fois son choix fait sur l'offre de gestion de contenus de NETIA, la direction informatique de la SONUMA a dessiné, avec l'assistance de consultants de NETIA, les processus les plus optimisés possibles pour la gestion documentaire de ses archives. Ces processus ont ensuite été programmés, via le module de gestion des workflows de NETIA (Workflow Engine), qui automatise l'exécution de ces processus.

Des thésaurus plus riches pour démultiplier l'usage des archives

blegique logiciel gestion archives audioLe premier processus opérationnel rationalise le traitement de «l'ingest » ou acquisition des médias et sollicite différents outils.
Cette première étape implique également le logiciel Baton (éditeur Interra Systems) pour contrôler la qualité des médias numérisés en amont. Les fichiers contrôlés sont ensuite transcodés, via le logiciel Carbon Coder (éditeur Rhozet) afin d'être disponibles en haute et basse résolutions. Puis, le module de gestion des médias (MAM) de NETIA prend le relais : il permet aux documentalistes de visualiser les médias en basse résolution, de les séquencer, d'associer à chaque archive ou séquence des métadonnées issues de différentes sources ou des informations techniques.

Le module de gestion des médias assure ensuite l'indexation automatique des contenus des archives en fonction de ces informations, puis il injecte les médias enrichis de leurs métadonnées dans la base documentaire du système de gestion des contenus de NETIA.


« Ce processus, automatisé de bout en bout, est lancé une fois par jour, et seuls les nouveaux documents ou ceux ayant été modifiés sont traités, » poursuit Tiffany Tallec. « Outre cette automatisation, la solution de NETIA nous a permis de refondre nos thésaurus existants aux profits de thésaurus beaucoup plus riches : Casting, Lieux de tournage (avec une arborescence par continent, pays, ville...), Collection (bulletins d'informations, enquêtes, magazines...), Mots-matières, etc. Ces thésaurus qui présentent différents niveaux de hiérarchie, sont utilisés ensuite pour la recherche multicritère des documents : ils multiplient les possibilités d'usage d'une même archive qui est donc pleinement valorisée. »

De la promotion à la commercialisation des archives...

sonuma logiciel archivage audioLes autres processus opérationnels ou en phase de finalisation permettent d'automatiser l'exploitation des archives, depuis la commande d'un média jusqu'à son export sous différents formats : fiches documentaires au format xml, documents numérisés en basse ou haute définition.

Premier bénéficiaire d'un tel workflow : l'équipe d'archivistes-éditorialistes de la SONUMA, en charge du blog destiné à mettre à la disposition du grand public une sélection des moments les plus représentatifs de l'histoire de la radio et de la télévision belge francophone. Leur workflow leur permet de sélectionner, grâce au MAM de NETIA, les archives qu'ils souhaitent promouvoir, de les illustrer d'un bref article, puis de mettre en ligne leur sujet.

Un autre workflow d'export des média a également été développé pour les équipes de la RTBF : journalistes, éditorialistes, techniciens... Accessible directement depuis leurs outils de production télévisuelle et radiophonique, il leur permet de consulter les fiches documentaires des archives, de constituer un panier de commandes des archives qu'ils souhaitent intégrer à leur programme ou émission en cours de réalisation, puis d'importer les fichiers en haute définition.

« Grâce aux possibilités qu'elle nous offre en termes de gestion documentaire intelligente et d'automatisation de processus, la solution de NETIA nous ouvre de nombreuses perspectives pour valoriser plus largement nos archives, auprès du grand public mais aussi auprès des professionnels, » conclut Eric Denis. « Nous avons par exemple un projet commun, avec la Télévision Suisse Romande, Radio Canada et l'INA, de portail à destination des professionnels, pour commercialiser nos archives respectives. Ce portail, dont la solution de gestion de contenus de NETIA est la clef de voute, sera une pièce incontournable et un moyen de faire vivre ce patrimoine unique qui témoigne de notre passé, mais aussi de rentabiliser tout le travail stratégique que nous menons pour sa sauvegarde. »

La SONUMA redonne une nouvelle vie aux archives de la Radio Télévision Belge Francophone

Créée en 2009 et dotée d'un capital de 40 millions d'euros, la SONUMA (SOciété de NUMérisation et de commercialisation des Archives audiovisuelles) est une filiale de la RTBF (Radio Télévision Belge Francophone), de FWB (Fédération Wallonie-Bruxelles) et de la région
Wallonne. Elle a pour mission la préservation, la numérisation et la commercialisation du fond d'archives télévisuelles et radiophoniques de la RTBF dont elle est devenue propriétaire. Ces archives, conservées jusqu'ici sur différents supports (films 16 millimètres, bandes 1 pouce, cassettes Béta SP et numériques, CD, bandes magnétiques, DAT, disques 78 tours) couvrent 80 années de production radiophonique et 60 années de production télévisuelle francophone.

En savoir plus : www.sonuma.be

Les cookies nous permettent de gérer les services proposés par notre site. En utilisant notre site, vous en acceptez, de fait, l'utilisation.
Ok